ZONE INFORMATIVE

C’est avec plaisir que nous mettons à votre disposition notre zone informative.

Vous trouverez dans les rubriques de la colonne de gauche nos fiches-conseils à la suite d’une procédure dentaire. Celles-ci sont disponibles afin que vous puissiez les consulter en tout temps et favoriser votre guérison.

Nous avons aussi inclus des articles portant sur la santé buccodentaire en général, et celle des enfants. Vous y dénicherez certainement des pistes de réflexion qui guideront vos efforts vers une meilleure condition buccale, mais pour celle de vos petits.

Pour de plus amples informations en ce qui a trait à l’optimisation de votre santé buccodentaire, ou pour une urgence dentaire, nous vous invitons à communiquer avec l’un des membres du personnel de la Clinique dentaire Brigitte Lemieux au 418-476-3292.

La zone informative

ZONE INFORMATIVE

C’est avec plaisir que nous mettons à votre disposition notre zone informative.

Vous trouverez dans les rubriques de la colonne de gauche nos fiches-conseils à la suite d’une procédure dentaire. Celles-ci sont disponibles afin que vous puissiez les consulter en tout temps et favoriser votre guérison.

Nous avons aussi inclus des articles portant sur la santé buccodentaire en général, et celle des enfants. Vous y dénicherez certainement des pistes de réflexion qui guideront vos efforts vers une meilleure condition buccale, mais pour celle de vos petits.

Pour de plus amples informations en ce qui a trait à l’optimisation de votre santé buccodentaire, ou pour une urgence dentaire, nous vous invitons à communiquer avec l’un des membres du personnel de la Clinique dentaire Brigitte Lemieux au 418-476-3292.

Les formulaires

Prendre un rendez-vous

Prendre un rendez-vous

Pour obtenir un rendez-vous, vous pouvez nous téléphoner au 418-476-3292 ou remplir le formulaire en ligne ci-dessous.

Vous recevrez en moins de 24 heures, soit par téléphone ou par courriel, une confirmation de votre rendez-vous ou une proposition pour une nouvelle plage horaire.

Si vous n’êtes pas encore patient chez nous, cliquez ici pour ouvrir un dossier médical.








Questionnaire médical (nouveaux patients)

Questionnaire médical (nouveaux patients)

Vous êtes un nouveau patient?

Vous devez préalablement compléter un formulaire recueillant les détails relatifs à votre état de santé avant votre premier rendez-vous à la clinique. Pour accélérer le processus, nous vous invitons à remplir ce formulaire à domicile :

Téléchargez le formulaire (PDF)

Enregistrez le formulaire dans votre ordinateur avant de le remplir. NE LE REMPLISSEZ PAS DIRECTEMENT DANS VOTRE NAVIGATEUR WEB sans quoi vos informations ne seront pas sauvegardées.

Par la suite, remplissez le formulaire directement sur votre ordinateur.

Pour soumettre votre formulaire vous avez deux options

  • Imprimez-le et remettez-le à la réceptionniste à votre arrivée, accompagné de votre liste complète de médicaments ou ;
  • Envoyez-le par courriel

En cas d’annulation de rendez-vous, nous vous prions de nous aviser par téléphone ou par courriel au moins 48 heures à l’avance. Merci !

** Notez que la Clinique dentaire Brigitte Lemieux ne sera nullement tenu responsable en cas de perte d’information, de vol d’identité ou de toute autre situation pouvant survenir à la suite de l’envoi par courriel de votre formulaire. 

Sondage de satisfaction client

Sondage de satisfaction client

Dans le souci de rehausser la qualité de nos services, nous invitons notre clientèle à répondre à un court sondage. Cette nouvelle approche vise à mesurer votre niveau de satisfaction et à démystifier les aspects à améliorer dans le cadre de notre pratique. Veuillez prendre note que ce sondage est anonyme.









Section des patients

L’anxiété, pourquoi la subir quand on peut la calmer?

L’anxiété, pourquoi la subir quand on peut la calmer?

Qu’est-ce que l’anxiété ?

Nous avons tous vécu au cours de notre vie un certain niveau d’anxiété. Mais en quoi consiste au juste cette émotion si désagréable ? En fait, il s’agit d’un trouble émotionnel qui se traduit par un sentiment d’insécurité. Il est caractérisé par un sentiment d’appréhension, de tension, d’inconfort et de crainte en regard à une situation donnée. Lors de circonstances stressantes, le système endocrinien sécrète une hormone (cortisol), laquelle intervient dans les manifestations physiologiques que connaît notre organisme en présence d’anxiété. La plupart du temps, le patient fait référence à de la nervosité ou à de l’inquiétude. L’anxiété se distingue de la peur du fait que cette dernière s’apparente plutôt à une situation qui comporte un danger réel.

L’importance de la restauration dentaire

L’importance de la restauration dentaire

La restauration dentaire est la discipline de la dentisterie qui se consacre au remplacement de dents manquantes ou endommagées. Elle est d’une grande importance, car elle permet d’éviter la dégradation de la santé buccodentaire.

Pourquoi restaurer une dent abimée ou manquante ?

  • Pour prévenir les problèmes buccodentaires qui risquent de survenir en absence d’intervention.
  • Le fait de combler l’espace vacant empêche la migration des dents voisines.
  • Pour préserver une bonne hygiène dentaire, laquelle permet d’éliminer la plaque et d’éviter le risque d’infection.
  • Sur le plan psychologique, la restauration enjolive le sourire du patient, ce qui a un gros impact sur son humeur générale ainsi que sa confiance et son estime de soi.

Quels sont les types de restaurations ?

Le professionnel dentaire peut vous proposer divers traitements pour remplacer vos dents manquantes. Entre autres, il pourra parler d’obturation, de couronne et même d’installation d’implants ou d’un pont.

L’obturation est surtout utilisée pour le traitement des caries. On y réfère souvent en tant que « plombage ». Pour les dents situées à l’arrière, on a recours le plus souvent aux composites. La résine composite est pour sa part utilisée pour les dents avant pour des raisons esthétiques.

La couronne est idéale pour une dent cassée ou sérieusement affectée par une carie. Ressemblant à un petit chapeau, elle recouvre la dent abîmée, de manière à la renforcer et à en améliorer l’esthétisme.

Quant à l’implant, il est constitué de deux parties distinctes : la vis (tenon) et la dent artificielle. On peut y fixer une couronne, un pont et même une prothèse complète. D’apparence tout à fait naturelle, les restaurations sur implant offrent la même sensation, du point de vue fonctionnel, que les dents saines.

En ce qui a trait au pont, celui-ci est fait sur mesure et permet de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Le pont est fixé aux dents adjacentes et une fois installé, il ressemble en tous points à une vraie dent.

Votre dentiste saura vous indiquer quelle restauration vous devriez considérer en fonction de l’état de santé de votre bouche. Surtout, n’hésitez pas à poser des questions concernant la préparation, les étapes de l’intervention et ce qui se passera après le traitement. Vous aurez tout en main pour prendre une décision éclairée.

L’asepsie, pour votre sécurité

L’asepsie, pour votre sécurité

Tous les instruments utilisés dans la clinique sont nettoyés dans un lave-instrument spécifique. Afin d’empêcher la contamination du matériel par des micro-organismes étrangers (bactéries, parasites), nous utilisons notamment les stérilisateurs STATIM. Ils sont réputés autant pour leur efficacité que pour leur fiabilité. Aussi, pour assurer l’asepsie des surfaces de travail, celles-ci sont nettoyées avec les désinfectants de surface recommandés par l’industrie et les associations dentaire.

Veuillez prendre note que des tests biologiques sont effectués mensuellement dans un laboratoire indépendant pour vérifier l’efficacité des stérilisateurs. Ainsi, nous sommes assurés que la santé de notre clientèle sera préservée de toute infection potentiellement transmissible. Des tests internes sont effectués aléatoirement chaque semaine en plus des test du laboratoire indépendant.

Coin des petits

La première visite de votre enfant

La première visite de votre enfant

La première visite chez le dentiste devrait avoir lieu environ six mois après l’apparition des premières dents. Idéalement, un jeune enfant devrait avoir visité le dentiste au moins une fois avant l’âge de deux ans.

Lors de cette première rencontre, le dentiste et l’hygiéniste veilleront à créer un lien de confiance avec l’enfant et procéderont à l’examen bucco-dentaire et au nettoyage. Ils en profiteront également pour vous enseigner les techniques de brossage et d’utilisation de la soie dentaire.

Près de 50 % des patients redoutent les visites chez le dentiste. Pour éviter de transmettre votre insécurité à votre enfant, il est primordial d’adopter une attitude positive. Vous pouvez aussi le préparer en prenant soin de lui expliquer le déroulement du premier rendez-vous. En tant que parent, votre collaboration est importante en tout temps : avant, pendant et après la visite.

Avant la première visite

  • Il existe de nombreux livres qui racontent l’histoire d’un personnage qui vit sa première expérience chez le dentiste. Nous vous suggérons d’en choisir un et d’en faire la lecture à votre enfant quelques jours précédant son premier rendez-vous afin de le rassurer.
  • De plus, tentez de résumer les étapes de la visite la veille du premier rendez-vous.
  • Ne dites jamais à l’enfant qu’il ne ressentira aucun inconfort/douleur lors de l’examen ou du nettoyage.

Pendant la visite

  • À l’occasion, il arrive que nous demandions à l’accompagnant de s’asseoir sur la chaise et de tenir l’enfant sur ses genoux pendant l’examen.
  • En ce qui a trait aux enfants plus âgés, il est possible qu’on vous demande de retourner dans la salle d’attente une fois le premier contact établi.
  • Écoutez attentivement les consignes et suggestions sur les soins bucco-dentaires à apporter à votre enfant et conservez une attitude positive face à la rencontre.
  • Prenez l’habitude de fixer un rendez-vous tous les six mois.

Après la visite

  • Veillez à ce que votre enfant se brosse les dents au moins deux fois par jour ou après chaque repas. Il ne faut surtout pas oublier la soie dentaire avant le coucher.
  • Surveillez l’alimentation de votre enfant et proposez-lui des aliments peu acides, non collants et non sucrés.
  • Jusqu’à l’âge de 10 ans, assurez-vous que votre enfant se brosse les dents avant d’aller au lit.

Surtout, n’hésitez pas à consulter un professionnel dentaire si vous soupçonnez une anomalie quelconque au niveau de la bouche de votre enfant. Et sachez que la recommandation de visiter le dentiste avant l’âge de deux ans a pour objectif de déceler les problèmes potentiels. C’est ici que l’adage « Il vaut mieux prévenir que guérir » prend tout son sens.

Croissance des dents

Croissance des dents

L’apparition de la dentition est un processus complexe, qui suit un ordre séquentiel bien déterminé. Il débute par l’éruption des dents primaires et se termine par celle des dents permanentes qui resteront en place toute la vie. Durant cette période, la bouche subit une évolution fascinante caractérisée par de grands changements.

Les dents primaires

Les dents primaires, aussi appelées dents de lait ou dents temporaires, débutent leur apparition vers l’âge de 6 ou 7 mois. Ce sont les incisives de la mâchoire inférieure qui sont les premières à se présenter. C’est habituellement vers l’âge de 2 ou 3 ans que les 20 dents primaires sont complètement poussées. Les dernières à percer la gencive sont les deuxièmes molaires.

Notre première dentition comprend:

  • 8 incisives;
  • 4 canines;
  • 8 molaires.

Dès que les premières dents sont poussées, il est important de commencer à acquérir de bonnes pratiques d’hygiène dentaire. Les visites régulières chez le dentiste permettront également de s’assurer que la dentition se développe bien. Cette étape est déterminante pour que l’arrivée des dents permanentes se fasse normalement.

Les dents primaires comportent des différences importantes par rapport aux dents permanentes. Les petites dents du bébé sont vulnérables. On nomme parfois « caries du biberon » celles qui surviennent en très bas âge.

Les dents de lait commencent progressivement à tomber vers l’âge de 5-6 ans pour faire place aux dents d’adultes. Entre 6 et 8 ans, l’enfant a donc une période de transition durant laquelle des dents temporaires et des dents définitives cohabitent dans la bouche. On l’appelle la dentition mixte.

Notez qu’il existe des variations interindividuelles dans la chronologie de chute des dents primaires et de l’éruption des dents permanentes.

Les dents permanentes

C’est vers l’âge de 6 ou 7 ans que les premières dents permanentes font leur apparition. Ce sont des molaires qui viennent s’installer tout au fond de l’arcade dentaire, derrière les dernières dents primaires. Les autres dents permanentes prennent graduellement la place des dents temporaires jusqu’à ce que cette dentition d’adulte soit partiellement complétée, vers l’âge de 12-13 ans. Les dents de sagesse ne feront leur apparition que bien plus tard, au début de l’âge adulte.

Cette dentition définitive comporte 32 dents en tout :

  • 8 incisives;
  • 4 canines;
  • 8 prémolaires;
  • 12 molaires (incluant les quatre dents de sagesse)

En poussant, la dent permanente touche à la racine dentaire de la dent temporaire dont elle veut prendre la place. Ceci provoque la résorption de la racine dentaire. La dent de lait devient instable et commence à « branler », jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus tenir et tombe. La dent permanente peut maintenant prendre sa place.

Quelques anomalies

Le manque d’espace

Lorsqu’il manque d’espace sur l’arcade dentaire pour recevoir toutes les dents permanentes, on peut observer un encombrement dentaire qui peut entraîner une malocclusion. L’orthodontie peut corriger le problème.

Agénésie dentaire

On dit qu’il y a agénésie dentaire lorsqu’une dent ne pousse pas car elle ne s’est pas formée. Cette situation affecte souvent les dents de sagesse, mais peut toucher n’importe quelle dent. Si la dent primaire ne tombe pas, elle peut rester en place.

Dents surnuméraires

La présence de dents supplémentaires s’appelle l’hyperdontie. Il est habituellement préférable d’extraire ces dents lorsqu’elles nuisent à la santé des autres dents.

Les dents de sagesse

C’est seulement vers l’âge de 18 à 21 ans que la dentition permanente est réellement complétée avec l’éruption des dents de sagesse. Ces 3e molaires situées tout au fond des arcades dentaires ont une croissance lente et souvent problématique. Le manque d’espace sur l’arcade empêche les dents de pousser et se positionner correctement.

Elles ont un comportement imprévisible :

  • Elles peuvent pousser dans la mauvaise direction;
  • Avoir une éruption partielle;
  • Rester incluse dans la gencive;
  • Être absente.

Elles causent de nombreux problèmes :

  • Caries;
  • Douleurs;
  • Abcès et kystes;
  • Infections de la gencive à l’endroit où la dent est partiellement sortie;
  • Détérioration des dents adjacentes;
  • Chevauchement des dents sur l’arcade.

 La solution : l’extraction des dents de sagesse

Il est parfois préférable de retirer les dents de sagesse afin d’éviter toutes ces complications. Une surveillance régulière de l’évolution de la poussée des dents de sagesse permet au dentiste de savoir si l’extraction est nécessaire. C’est un acte chirurgical plus complexe que pour les autres dents à cause de sa position éloignée sur l’arcade et son inclusion potentielle dans la gencive.

Conseils post-opératoires

Après une chirurgie buccale mineure

Après une chirurgie buccale mineure

Pour accélérer le processus de guérison, nous vous suggérons fortement de respecter les recommandations proposées ci-dessous. Veuillez toutefois prendre note qu’il est tout à fait normal de ressentir un certain inconfort après le traitement et d’avoir le bas du visage enflé.

Jour du traitement

  • Utiliser des compresses et les garder en bouche pendant une heure ou deux, tout en maintenant une pression ferme. Substituer les compresses toutes les 20 à 30 minutes, au besoin.
  • Appliquer de la glace sur la joue pendant 12 minutes à intervalles réguliers de 12 minutes.
  • En cas de saignements, prendre une gaze ou un sachet de thé légèrement humecté et mordre pendant une vingtaine de minutes.

À éviter

  • Se rincer la bouche ou cracher
  • Boire avec une paille
  • Fumer
  • Consommer des aliments ou breuvages chauds : privilégier de la nourriture froide et molle
  • S’adonner à des activités intenses

Douleur

  • Au cours des premières 24 à 72 heures, prendre un médicament à base d’acétaminophène (Tylenol, Atasol) ou d’ibuprofène (Motrin, Advil) ou encore les médicaments qui vous ont été prescrits pour soulager la douleur, mais éviter l’aspirine.
  • Vous rincer la bouche trois fois par jour avec de l’eau tiède et du sel (2 ml ou 1/2 c. à thé de sel dans 250 ml ou 1 tasse d’eau) le lendemain du traitement jusqu’à la guérison complète.
  • Il est possible que des ecchymoses apparaissent sur votre peau. Celles-ci disparaîtront graduellement après cinq à sept jours.
  • Il est également probable que vous ayez du mal à ouvrir la bouche. L’inconfort se résorbera entre quatre et cinq jours.
  • Si la douleur s’intensifiait après trois jours, n’hésitez pas à nous appeler.

Vous vous sentirez mieux après quelques jours et pourrez reprendre vos activités habituelles. En cas de douleur, de saignements abondants, d’enflure pendant 2-3 jours ou de réaction à la médication prescrite, veuillez communiquer avec nous sans plus tarder au 418-476-3292.

Après l’extraction d’une dent

Après l’extraction d’une dent

Pour accélérer le processus de guérison, veuillez appliquer les mesures suggérées ci-dessous. Veuillez toutefois garder en mémoire qu’il est tout à fait normal de ressentir un certain inconfort d’avoir le bas du visage enflé après l’extraction d’une dent.

Jour du traitement :

  • Garder les compresses en bouche pendant une heure ou deux, tout en maintenant une pression ferme. Les substituer toutes les demi-heures, au besoin.
  • Maintenir la tête en position verticale en tout temps.
  • Appliquer une compresse froide sur la joue à intervalles réguliers (20 minutes de froid par heure).
  • En cas de saignements, utiliser une gaze ou un sachet de thé légèrement humecté et mordre pendant une vingtaine de minutes.
  • Plusieurs patients ont des écoulements sanguins et remarquent une coloration rougeâtre dans leur salive.
  • Limiter les efforts physiques.

À éviter

  • Enlever le caillot de sang coagulé puisqu’il sert à optimiser la guérison.
  • Manger avant l’arrêt des saignements.
  • Boire avec une paille.
  • Se rincer la bouche ou cracher.
  • Fumer ou consommer de l’alcool.
  • Manger des aliments difficiles à mastiquer.
  • Se brosser les dents à proximité de la zone d’extraction pendant les premières 72 heures.

Douleur

Prendre la médication qui vous a été prescrite, au besoin. Prendre les antibiotiques qui vous ont été administrés pour ce traitement, en respectant le nombre de jours indiqué et ce, même en absence de symptômes.

Alimentation suggérée

La journée même de l’extraction, ne consommer que des aliments mous ou des breuvages tièdes. Lorsque vous vous sentirez mieux, vous pourrez recommencer à manger normalement.

Du lendemain jusqu’à la guérison complète

  • Se rincer la bouche trois fois par jour avec de l’eau tiède et du sel (2 ml ou 1/2 c. à thé de sel dans 250 ml ou 1 tasse d’eau).
  • Se brosser les dents et utiliser la soie dentaire tous les jours pour enlever la plaque et favoriser un meilleur résultat à longue échéance. Éviter le brossage autour de la zone d’extraction au cours des premières 72 heures.
  • Éviter de manger des aliments durs (noix, bonbons, glaçons)
  • Il est possible que certains mots soient plus difficiles à prononcer et que votre salive soit plus abondante que d’habitude. Le tout reprendra son cours normal en moins d’une semaine.
  • Il est possible de voir apparaître des ecchymoses sur votre visage. Elles disparaîtront au bout de cinq à sept jours.
  • Certains peinent à ouvrir la bouche jusqu’à cinq jours suivant l’extraction.
  • Si après trois jours la douleur s’accentue au lieu de diminuer, n’hésitez pas à nous appeler.

Soyez sans crainte, vous vous sentirez sûrement mieux après quelques jours et pourrez reprendre vos activités habituelles. En cas de douleur, de saignements abondants, d’enflure pendant 2-3 jours ou de réaction à la médication prescrite, veuillez communiquer avec nous sans plus tarder au 418-476-3292.

Après l’installation d’une couronne ou d’un pont

Après l’installation d’une couronne ou d’un pont

L’installation de ponts/couronnes se fait en deux rendez-vous. Lors de la première visite, nous prenons les empreintes des dents à remplacer. Ensuite, nous procédons à la pose de couronnes ou ponts temporaires afin de protéger votre dentition avant que les dents de remplacement soient prêtes.

Jour du traitement

  • Prendre la médication prescrite, au besoin.

À éviter

  • Consommer des liquides chauds lorsque vous êtes sous anesthésie.
  • Manger des aliments collants ou durs (gomme à mâcher, bonbons).

Alimentation

  • Mastiquer du côté opposé.

Du lendemain jusqu’à la guérison complète

  • Se brosser les dents normalement, en utilisant la soie dentaire avec précaution pour éviter de faire tomber la couronne temporaire.
  • Si une couronne temporaire se décolle, il vous faudra revenir pour que nous la cimentions de nouveau. Ceci a pour but d’empêcher les autres dents de bouger et de ne pas compromettre l’installation de la nouvelle dent.

En cas de douleur ou pour toute question, veuillez nous téléphoner au 418-476-3292.